Entreprise

Que recouvre la “communication d’entreprise” ?

Qu’elles soient internes ou externes, toutes les formes de communication d’entreprise sont incluses dans ce que l’on appelle la “communication d’entreprise“. Quels sont les types de communication disponibles ? Quelles sont ses particularités et ses différences ? En outre, quelle est l’importance d’une communication efficace sur le lieu de travail ?

Explications.

Quels types de méthodes de communication d’entreprise sont à votre disposition ?

En règle générale, dans le monde de la communication d’entreprise, il existe deux grands types de communication : la communication externe, qui s’adresse aux clients potentiels et au grand public, et la communication interne, qui est régie par le département des ressources humaines et concerne tous les employés de l’entreprise, y compris les salariés, les cadres et les autres acteurs clés.

 

Ces deux formes de communication sont tout aussi essentielles l’une que l’autre et offrent des avantages significatifs à la société – tels que la réalisation d’objectifs spécifiques, une rentabilité accrue et un “environnement de travail” agréable – si elles sont homogènes et bien exécutées.

Quel est l’objectif de la communication d’entreprise ?

Il n’existe pas de définition claire de la communication d’entreprise, c’est le moins que l’on puisse dire. La communication sur le lieu de travail doit être menée de manière uniforme et cohérente, tant en interne qu’en externe, pour que l’organisation de l’entreprise fonctionne correctement. Par conséquent, il est essentiel que toutes les personnes impliquées dans la communication de l’entreprise soient conscientes des facteurs les plus importants afin de prendre les bonnes décisions.

 

Dans cette optique, elle augmente clairement la capacité de travail ainsi que la sécurité, encourage le travail et l’initiative, lève les doutes qui peuvent exister et réduit considérablement la marge d’erreur. En résumé, une communication d’entreprise efficace favorise l’augmentation de la productivité à tous les niveaux et accroît le niveau d’efficacité. Enfin, il est important de se rappeler que chaque entreprise est unique et n’utilisera pas les mêmes canaux de communication.

 

Cependant, en général, toutes les formes d’entreprises qui veulent s’investir dans la réalisation d’un objectif commun sont soumises à la règle générale de la communication d’entreprise.

Quelle est la différence entre la communication interne et externe ?

Outre le besoin d’homogénéisation, la communication interne et externe diffèrent grandement.

 

La communication interne : son but premier est d’identifier et de communiquer les objectifs à atteindre avec les membres d’une même organisation, quel que soit leur “niveau” d’expertise. Même si c’est à l’intérieur d’un service, ou entre différents départements, ou même entre les employés et la direction, elle est importante. Et elle  sert de pivot central à tous les efforts de l’entreprise en direction de ses employés.

 

Cette fonction est souvent supervisée par le département des ressources humaines dans les grandes entreprises, mais elle est parfois mise en œuvre à des niveaux inférieurs, parfois à l’insu de tous.

 

A lire aussi : définition de l’analyse PESTEL d’une entreprise

 

Elle consiste à veiller à ce que les employés soient correctement informés, à favoriser leur intégration et à maximiser la productivité sur leur lieu de travail. Les canaux de communication interne sont nombreux : intranet, bulletins d’information de l’entreprise, forums de discussion, panneaux d’affichage, événements organisés…. Cette communication “interne” à l’entreprise est fortement influencée par le marketing numérique, comme l’utilisation croissante des médias sociaux sur le lieu de travail, qui n’est accessible qu’aux salariés.

 

La communication externe : il s’agit essentiellement de la même méthode, mais elle s’adresse à des clients, des clients potentiels ou des fournisseurs extérieurs à l’entreprise, comme des partenaires ou des fournisseurs. Afin de promouvoir l’entreprise de la meilleure façon possible, les nombreuses valeurs de l’entreprise doivent toutes être en phase et adhérer les unes aux autres. Les messages et les informations diffusés doivent également être stratégiques afin de promouvoir l’organisation et d’obtenir les résultats escomptés.

 

En bref, ces deux formes de communication sont distinctes, mais elles sont aussi complémentaires et ne peuvent être développées séparément. En d’autres termes, si les communications interne et externe ne sont pas synchronisées, une divergence apparaîtra inévitablement, ce qui donnera une mauvaise image de l’entreprise et pourrait nuire à sa réputation à l’avenir.

Quelles sont les différentes formes de communication interne ?

Il est important de se rappeler qu’il y a toujours un émetteur et un récepteur dans chaque conversation. Au sein d’une entreprise, plusieurs types de communication ont lieu : ascendante, descendante et horizontale.

 

– Communication ascendante : on tient compte du fait que l’émetteur de l’information ou du message est un salarié et que le destinataire est un supérieur hiérarchique. La communication “vers le haut” est également appelée “vers le sommet”, conformément à l’ordre hiérarchique.

 

– L’inverse est vrai pour la communication descendante : l’information va circuler d’un niveau supérieur vers le niveau inférieur et vice versa. Enfin, la communication horizontale désigne simplement l’échange d’informations entre deux employés du “même échelon” dans l’entreprise, comme deux employés qui échangent des informations, par exemple.

 

En vous efforçant de reconnaître ces trois grandes formes de communication interne, vous pourrez mieux gérer les demandes et les offres d’informations qui circulent au sein de l’entreprise et ainsi atteindre l’objectif principal.

You may also like...